Association des ombudsmans et médiateurs de la Francophonie

IXe Congrès de l'Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF) se déroulant à l'Assemblée nationale.
IXe Congrès de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF) se déroulant à l’Assemblée nationale.

Créée en 1998, l’Association des ombudsmans et médiateurs de la Francophonie réunit aujourd’hui 49 institutions membres et bénéficie du soutien financier de l’Organisation internationale de la Francophonie.

L’Association des Ombudsmans et des Médiateurs de la Francophonie (AOMF) a pour mission principale de promouvoir le rôle de l’Ombudsman et du Médiateur dans la Francophonie et d’encourager le développement et la consolidation des institutions indépendantes de médiation dans l’espace francophone.

L’Association aide les pays francophones à mettre en place de nouvelles institutions de médiation. Elle offre également son expertise aux institutions existantes.

L’AOMF et ses membres s’engagent à promouvoir et à défendre, à travers la Francophonie, la démocratie, l’État de droit et la paix sociale, ainsi qu’à faire respecter les textes nationaux et internationaux sur les droits de la personne, dont la Déclaration universelle des droits de l’homme et la Déclaration de Bamako.

Son succès repose sur l’instauration entre les membres de liens indissociables de solidarité, d’humanisme et de collaboration, renforcés par le partage d’une langue commune qu’elle valorise.

IXe Congrès de l’Association des ombudsmans et médiateurs de la Francophonie

L’événement, qui s’est déroulé dans l’enceinte de l’Assemblée nationale du Québec (Canada), du 13 au 15 octobre 2015, a réuni des participants d’Afrique, d’Europe et d’Amérique. Sous le thème L’Ombudsman/Médiateur : promoteur de la bonne gouvernance et gardien de l’intégrité de l’Administration, le congrès a été l’occasion pour les ombudsmans et médiateurs d’échanger sur des enjeux tels le rôle concret de l’ombudsman/médiateur en contexte de crise de gouvernance étatique ainsi que d’intégrité et de transparence de l’Administration.

L’AOMF organise un congrès tous les deux ans, en étroite collaboration avec l’institution hôte.

Déclaration de Québec (octobre 2015)

Membres canadiens de l’AOMF :

Graham Fraser

Commissariat aux langues officielles (Site)

François Boileau

Commissariat aux services en français de l’Ontario (Site)

Norman Bossé

Défenseur des enfants et de la jeunesse du Nouveau-Brunswick (Site)

André Marin

Ombudsman de l’Ontario (Site)

Johanne Savard

Ombudsman de Montréal (Site)

Charles Murray

Ombudsman du Nouveau-Brunswick (Site)

Raymonde Saint-Germain

Protecteur du citoyen du Québec (Site)

Information : Site web de l’AOMF